Cristèle Karmen Dandjoa

MAYI SIRENA

écrit par Cristèle Karmen Dandjoa
Illustré par Boris Kpadénu

C’est à une véritable immersion dans l’atmosphère de la culture africaine, que Cristèle Dandjoa invite les lecteurs de l’ouvrage Mayi Siréna. Le livre est édité en mars 2017 aux éditions Mot sur Image. Dans un style digeste et léger, l’auteure nous entraîne à travers ce conte, dans les contrées lointaines d’Afrique en choisissant d’exposer les valeurs et coutumes du peuple Bassar.
Se voulant ludique et éducatif, Mayi Siréna est destiné à la petite enfance dès l’âge de 6 ans. À travers des personnages tout aussi attachants, l’histoire est contée par le biais de la petite fi lle nommée Mayi, qui vivant dans sa communauté, va connaitre l’amour qui lui est porté par ses siens et découvrir le mystère entourant sa propre naissance puis comprendre par la même occasion
les raisons de ses aspérités physiques.

RÉSUMÉ :
La petite Mayi vivait dans le village de Bassar avec son père, le chef Napo et sa maman Gora, au sein d’une grande communauté villageoise qui l’adorait. Un jour, un malheur se produisit. L’oncle Koriko, atteint d’une maladie mystérieuse était sur le point de mourir… Mayi se porta volontaire pour trouver la feuille mauve qui allait le guérir… Mayi avait trois jambes… oh, mais pourquoi !? Ahhhh !

Cristèle Karmen Dandjoa dit CKD est d’origine togolaise. Poly-artiste…, journaliste, graphiste, auteur, réalisatrice… et chanteuse. « J’aime communiquer et raconter des histoires par l’image. Infographiste indépendante, je suis convaincue que pour un monde meilleur, il faut des enfants meilleurs, capables d’empathie, d’ouverture d’esprit et de partage. Écrire pour les enfants est une façon pour moi de participer à la réalisation de ce monde meilleur ».

Pourquoi Mayi Siréna ?
Pour donner une occasion aux jeunes de rencontrer l’Afrique autrement. À travers l’histoire fantastique de Mayi, nous partons en visite dans un village. Nous y découvrons son peuple ses habitudes, et ses coutumes. Entre rêve et réalité, un voyage créatif et de découverte. Ici nous allons à Bassar, au Togo. À quel public s’adresse le livre ? À tous les curieux. Aux petits et aux plus grands enfants. L’enfant en tous peut se retrouver dans ce voyage. C’est un conte qu’on peut lire à ses enfants dès l’âge de 4 ans. Ils le liront suivant leurs niveaux. À 8 ans ils sont en général plus prês à le lire seuls. Mettons entre 8-16 ans et autour.

Pourquoi un conte ?
Le conte fait partie de mon enfance. Petite j’allais toujours trouver mes tantes, mes grands cousins, mes oncles, pour qu’ils me racontent une histoire avant que j’aille au lit. Ils n’avaient pas besoin de livres. Ils avaient toujours un conte sur l’araignée toute prête ou sur le lièvre. C’est tout naturellement que je me suis mise à inventer des histoires pour ma fille. C’est ainsi qu’est née Mayi Siréna.

Les futurs projets littéraires ?
Je pense bien sûr au prochain voyage avec Mayi Siréna. Mayi et moi cherchons le futur village de destination pour nos lecteurs. https://fr.ulule.com/mayi-sirena/

Pin It on Pinterest

Share This